Deux fois par an depuis 1972, au sein de la Fortezza de Basso à Florence se tient le Pitti Uomo, rendez-vous incontournable pour la majorité des acteurs du monde de la mode masculine, espace multifonctionnel, on y a le loisir de pouvoir assister à des conférences, expositions et défilés de modes. Mettant en valeur des créateurs, l’élégance ainsi que l’artisanat italien, une édition de cette célèbre foire de la mode se déroule en ce moment même (et se termine d’ailleurs aujourd’hui) et ceux qui ont la chance de s’y trouver peuvent assister à un spectacle pour le moins… curieux. Assis côte-à-côte, des hommes à l’allure parfois élégante se font photographier des heures durant dans la plus grande sérénité.

Tel Narcisse, ils soignent leurs tenues, prennent nombre de poses plus ou moins sérieuses et savourent ce que certains appellerait un moment de gloire, mais la chose la plus glorieuse est qu’ils soient la plupart du temps coiffés de chapeaux ! Au 32 rue Saint Roch, nous apprécions que le Pitti Uomo casse les codes d’un modèle de Fashion Week en perte de vitesse et que les chapeaux, caractéristiques d’une silhouette masculine italienne et rafinée y possède une place de choix, en effet, il est rare d’y croiser une tête sans couvre-chef !

Twice a year since 1972, within the Fortezza de Basso in Florence, the Pitti Uomo is held and it is an inescapable rendez-vous for the majority of men’s fashion world’s players, where you can attend fashion shows, exhibitons and conferences. Enhancing italian designers, elegance, as well as italian cratfmenship, an edition of this famous fashion fair is happening right now (it actually ends today), and the ones that are lucky enough to be there can see the most suprising thing. Sitting on a bench next to each other, men, sometimes looking very elegant, are being photographed during hours, very serenely.

Like Narcissus, they care over their image and take time to determine the most graceful pose to enjoy what some would call a moment of glory, but the most glorious thing is that they wear hats most of the time !

At 32 rue Saint Roch, we appreciate that Pitti Uomo breaks the established rules of an obsolete Fashion Week functioning, and that the hats, essentials in a refined typical italian man’s silhouette, is being given a good visibility, indeed, it is very rare to meet someone there with nothing on his head !