Between dreams and nightmares…

19 April 2017/Fashion

Aujourd’hui, nous souhaiterions vous présenter notre dernier coup de cœur qui n’est autre qu’une des costumières nippones les plus talentueuses. C’est dans les années 1980 qu’Eiko Ishioka s’oriente vers le cinéma en tant que costumière après une carrière artistique qui l’a vue déformer de manière iconoclaste, l’art traditionnel japonais dans plusieurs campagnes d’affichage.

Elle a illustré, dans des œuvres provocatrices, un monde en plein bouleversement et en crise de valeurs, comme à notre époque, et a parfaitement insufflé dans son art l’équilibre entre onirique et cauchemardesque. Cette dernière sera récompensée par de nombreuses académies prestigieuses telles que le Festival de Cannes pour « Mishima », les Grammy Awards pour l’album de Miles Davis ou même les Oscars pour « Dracula ».

Elle sera la créatrice d’un grand nombre de chapeaux et de pièces de têtes sophistiquées tant par rapport au choix des couleurs, des volumes, des formes et des reliefs, elle collaborera avec de grands noms en tout genre, comme le designer Issey Miyake ou le compositeur Philip Glass.

Au 32 rue Saint-Roch, nous avons eu la chance de créer des chapeaux pour certaines pièces de théâtre, et qui sait, peut-être bientôt le cinéma et les Oscars ?

Today, we would like to talk about one of our recent «coup-de-cœur», who is one the most talented japanese costume designers. It’s in the 80‘s that Eiko Isioka decides to create for the movie industry as a costume designer after an artistic career whose seen her distort traditional japanese art in various advertising campaigns, in an iconoclastic way.

In a provocative way, she illustrated a world in a turmoil and in a values crisis, like our times, and found the perfect balance between dream and nightmare in her art. She was awarded by the most prestigious academies such as the Festival de Cannes for « Mishima », Grammy awards for Miles Davis’s album and the Oscars for « Dracula ».

She will design various sophisticated hats and headpieces, especially regarding the choices of colours, shapes and volumes and will collaborate with any kind of artists, such as the designer Issey Miyake or the songwriter Philip Glass.

At 32 rue Saint Roch, we had the luck to create hats for some theater plays, and who knows, maybe the cinema and the Oscars in the future ?